Depuis la nuit des temps, le jeu a fasciné et enflammé les esprits. Considéré comme un loisir à part entière, il a pour but de divertir sans y perdre son âme ni son argent. Il faut bien avoir conscience que l'on ne peut pas gagner à tous les coups et qu'il serait trop simple de penser trouver les bons numéros, sauf chance exceptionnelle, dès les premières tentatives. Le jeu, comme son nom l'indique, remplit son rôle dans la mesure où il doit rester une distraction, même si quelques-uns en vivent. Il recèle une part d'imprévisibilité ce qui n'empêche pas d'appliquer certaines règles dans la recherche des chiffres gagnants, puisque la finalité est celle du gain. Le résultat est en grande partie une question de probabilités, d'analyse et de périodes fastes.

Les "chanceux" sont ceux qui jouent assidûment. Il arrive aussi que la Providence s'en mêle, mais le meilleur moyen de parvenir à la réussite est d'utiliser une méthode personnelle. Beaucoup pensent que la chance résulte uniquement du hasard, ils ont tort. Bien évidemment, certaines personnes sont plus attirées par le jeu non pas qu'elles aient plus ou moins la "baraka", mais leur persévérance s'avère souvent payante.

Un paramètre important entre en ligne de compte, la date de naissance.

Il y a lieu de distinguer différents types de jeux, ceux pour lesquels, on se fie uniquement au hasard : tickets flash, grattages, ceux qui sont le fruit d'une étude ou d'une intuition : numéros sortants le plus ou le moins souvent, nombres pairs ou impairs ou résultant de la pratique du pendule ou de tout autre support et, ceux dans lesquels interviennent les dates de naissance, numéros de rue, d'immatriculation de véhicule… Le désir de gagner peut être un but en soi, mais le jeu doit rester un hobby et ne pas faire basculer dans la dépendance avec toutes les conséquences que cela implique.